Les synchroniseurs

Quel est le rôle des synchroniseurs ?
Les synchroniseurs sont chargés d’adapter tous les rythmes internes à ceux de notre environnement. Ils modulent les rythmes afin de synchroniser cette horlogerie complexe avec notre environnement.
Leur rôle est d’harmoniser et concilier le déroulement de nos activités humaines avec nos impératifs physiologiques.
Ils vont contribuer à la gestion et à l’adaptation des différents rythmes propres à nos diverses fonctions biologiques selon notre environnement. Notre santé, notre bien-être et notre silhouette vont dépendre des synchroniseurs.  

Quels sont nos synchroniseurs biologiques ?
Nos synchroniseurs biologiques sont nos hormones et nos neuromédiateurs. Ce sont eux qui maintiennent l’harmonie de nos divers rythmes biologiques. 
Pour être efficaces et maintenir notre santé, notre poids, notre bien-être, ces synchroniseurs ont des « fenêtres de tir » temporelles bien précises sur le cycle de 24 heures.
Des perturbations à leur niveau entraînent des anomalies pour notre organisme : par exemple un mauvais sommeil, de la fatigue, une mauvaise humeur, une boulimie... Ces dérèglements physiologiques, s’ils se répètent, vont contribuer à provoquer des maladies métaboliques (prise de poids, diabète, hypertension...), des maladies auto-immunes, des déséquilibres nerveux ou encore bien d’autres pathologies.
Il convient donc de prendre grand soin de nos synchroniseurs biologiques de façon à assurer leurs sécrétions aux bons moments et dans la bonne quantité. Pour cela il faut apporter aux bons moments et dans la bonne quantité  les produits servant à les fabriquer. Ces produits s’appellent des précurseurs chimiques ou synchroniseurs alimentaires car c’est dans notre assiette qu’ils se trouvent !

Quels sont les synchroniseurs alimentaires ?
Un synchroniseur alimentaire est un composé chimique que l’on trouve dans les aliments et qui sert à fabriquer un synchronisateur biologique. 
Par exemple,  le tryptophane est un synchroniseur que l’on trouve dans les protéines contenues dans le blanc d’œuf, dans les céréales, dans le lait ou la viande, cet acide aminé est transformé par l’organisme en sérotonine puis en mélatonine, deux synchroniseurs biologiques majeurs.
L’alimentation est la source principale de synchroniseurs : nous y puisons les éléments qui servent à créer les synchroniseurs biologiques qui  régulent les horloges de notre organisme. 
On appelle donc « synchroniseurs alimentaires » les éléments fournis par l’alimentation qui favorisent directement (ex : magnésium) ou indirectement (ex : tryptophane) la synthèse des synchroniseurs ou encore qui permettent une assimilation intestinale performante des nutriments (ex : probiotiques).

Ainsi vous comprendrez mieux pourquoi le temps (moment des prises d’aliments) et la nutrition (qualité et quantité d’aliments) ont une influence majeure sur l’horloge. Bien faire fonctionner l’horloge biologique afin de favoriser santé, bien-être et silhouette, telle est la vocation de TIME Nutrition.

RESTONS CONNECTES